Parution le 12/10/ 2012
140 x 215 mm, 104
p.

ISBN 978-2-916120-34-8

16 €

Rêveries

Antonino Ferro

Traduit de l’italien par Sébastien Smirou

Dans son travail, au quotidien, l’analyste produit des images, crée des récits, décrypte des significations.
La “formation de l’image” est le fruit d’un processus de digestion au cours duquel la sensorialité, les proto-émotions et les excitations les plus variées sont converties en un pictogramme émotif : tout ce qui se

bousculait jusqu’alors péniblement au portillon accouche ainsi d’un tableau, d’une représentation visuelle de l’esprit qui apaise les tensions. C’est un processus bien connu qu’en psychanalyse on appelle la rêverie. S’il a consacré de nombreux travaux à l’éla­bo­ration théorique de ce processus, le psychanalyste italien Antonino Ferro est

ici avant tout un écrivain qui raconte
ses propres rêveries, les fantasmes qui l’accompagnent au-delà de la séance d’analyse. Il en résulte des récits courts aux accents surréels ou grotesques,
des aphorismes cruels et fulgurants :
des histoires dotées d’une vie propre
qui nous font songer à Lewis Carroll,
à Kafka ou à Poe… 

Antonino Ferro

est psychanalyste, membre
de l’Association psychanalytique internationale et actuel président
de la Société psychanalytique italienne. Auteur de nombreuses études et ouvrages sur
la clinique et la théorie psychanalytiques, traduits
en différentes langues, il jouit d’une réputation internationale.

En 2007, l’American Psychoanalytic Association lui décerne le prix
Mary Sigourney pour l’ensemble
de son œuvre, laquelle exprime
l’un des versants les plus originaux de la psychanalyse contemporaine.


Parmi ses travaux traduits
en français, rappelons notamment : 

La Psychanalyse comme œuvre ouverte, et La Psychanalyse comme
littérature et thérapie
.

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black