Shakespeare, la Tempête, Martin Bergmann, Ithaque éditions

Parution le 21 /10/ 2016
110 x 175 mm, 76 p.

ISBN 978-2-916120-54-6

12 €

La Vocation du poète dans les pièces de Shakespeare

Le Songe d'une nuit d'été, La Tempête, Timon d'Athènes

Martin S. Bergmann

Traduit de l'anglais (EUA) par Régis Gaspaillard

À partir d’une lecture clinique minutieuse de trois pièces de Shakespeare – Le Songe d’une nuit d’été, La Tempête et Timon d’Athènes –,
Martin Bergmann se met en quête des forces inconscientes ayant nourri le génie créateur du dramaturge anglais. Avec érudition, le psychanalyste américain tisse ainsi son récit

autour de thèmes tels que la confusion entre rêve et réalité, le désir incestueux, le désir homosexuel, les souvenirs écrans, l’anéantissement du poète par son propre succès ; il suggère que chacun des personnages du théâtre shakespearien exprime une facette ou un conflit interne dans l’âme de son auteur. Avec délectation, il souligne enfin 

combien ces vingt-deux ans d’écriture (1589-1611) qu’il parcourt portent déjà les germes de ce qui deviendra, trois cents ans plus tard, la clinique psychanalytique.

De l’éclosion de la créativité à la perte
de l’inspiration, c’est d’une plume sobre et directe que Bergman retrace ici  les mouvements qui agitent l’âme du poète.

Martin S. Bergmann (1913-2014)

a été une figure de proue de la psychanalyse postfreudienne américaine. Professeur à l’université de New York, il a travaillé sur des thèmes tels que la phénoménologie,
la littérature et les
dissidences psychanalytiques.

 

Ses travaux, tels Generations of the Holocaust (1991), The Hartmann Era (2000) et Understanding Dissidence
and Controversy in the History of Psychoanalysis
(2004) abordent

les grands débats qui ont traversé l’histoire de la psychanalyse. 

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black
ITHHC009