Parution le 19/06/2017

110 x 175 ; 48 p.

illustré NB

ISBN  978-2-916120-77-5

10 €

Figurer l’inconscient

De Sartre à Huston : Freud. Passions secrètes 

Renato Mezan

Traduit du portugais (Brésil) par Ana de Staal, avec la collaboration de Jérémy Tancray

En 1958, John Huston demanda
à Jean-Paul Sartre d’écrire le scénario d’un film sur Freud. Il ne pensait pas,
à proprement parler, à un film biographique : Huston voulait montrer
le processus ayant conduit à l’invention de la psychanalyse, c’est-à-dire la succession des découvertes des années 1890. Le réalisateur ne demandait pas non plus une fidélité absolue aux faits : les événements devaient plutôt s’insérer

dans une trame fictionnelle capable
de capter l’intérêt du spectateur et de
le conduire à s’interroger sur cette entité bizarre qui caractérise l’être humain
– l’inconscient.

Or comment se fait-il qu’un célèbre réalisateur hollywoodien, artiste aguerri, ayant à son actif des œuvres comme 
Le Faucon maltais, Le Trésor de la Sierra Madre et L’Odyssée de l’African Queen, 
en soit venu à formuler

une telle demande à un philosophe français, adversaire notoire de la psychanalyse, qui plus est ?


En revenant sur cet épisode extravagant de l’histoire du cinéma, cet essai retrace les rapports de Jean-Paul Sartre avec la découverte freudienne, et examine en même temps les conditions, en France, du célèbre « retour à Freud », promu
par Jacques Lacan dans les années 1950.

Renato Mezan, né en 1950
à Rio de Janeiro, est psychanalyste, docteur en philosophie et
professeur de psychologie clinique
à l’université catholique de
São Paulo (PUC). Salué par son érudition et sa clarté, son dernier ouvrage, O Tronco e os Ramos (2014), réunit une somme d’études d’histoire de la psychanalyse. 

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black