COUVITHPAP011_SymptômesWEB.jpg

Parution le 18/10/ 2019
153 x 220 mm, 360
p.

ISBN 978-2-490350-03-2

24 €

L’Éclipse du symptôme

L’observation clinique en psychiatrie, 1800-1950

Steeves Demazeux

Qu’appelle-t-on « symptôme » en psychiatrie ? Et de quel talent d’observateur faut-il créditer le clinicien qui essaie de regrouper les symptômes en syndromes, voire en maladies mentales ? Steeves Demazeux, après son enquête sur les classifications contemporaines (Qu’est-ce que le DSM?, Ithaque, 2013), continue ici sa remontée dans le temps, en examinant l’émergence de la clinique psychiatrique, de ses origines chez Pinel à la crise qui la secoue au tournant des années 1950.

À cette fin, il fouille le sol de la relation clinique, en amont du diagnostic,

quand, au plus proche du patient, le

psychiatre se met en quête des « signes » de la maladie. Les aliénistes ont longtemps cherché à constituer une « sémiologie » de la folie aussi respectable que celle des autres branches de la médecine. Très vite, cependant, ils ont hésité. Fallait-il voir dans ces signes et ces symptômes les éléments formels d’un tableau, les indices d’un trouble sous-jacent qui en serait la cause, ou les lettres d’un texte dont le sens nous échappe ? Une sémiologie psychiatrique n’est-elle pas au fond une chimère ? La psychanalyse n’a-t-elle pas hérité de ses impasses ? Et

si c’était à des auteurs méconnus, voire méprisés, « numéristes » et modestes

statisticiens d’asile, qu’il fallait enfin accorder la palme de l’objectivité ?

L’histoire et la philosophie des sciences croisent ici des personnages inattendus, et pourtant tous nécessaires : Edgar Poe et Jacques Lacan, Carlo Ginzburg et Michel Foucault, les habitants de Manhattan, un photographe victorien spécialisé dans les gouttelettes, et plusieurs neurologues le marteau à la main. Au terme de ce parcours, Steeves Demazeux propose une refondation vigoureuse de notre épistémologie de la psychiatrie, qui doit changer et d’objet et de but.

icone lire un extrait.png
demazeux - small-reca.jpg

est philosophe et historien des sciences, maître de conférences à l’université Bordeaux-Montaigne. Il est l’auteur de Qu’est-ce que le DSM ? (Ithaque, 2013) et il a codirigé The DSM-5 in perspective avec Patrick Singy (Springer, 2015) et Sadness or Depression ? avec Jerome Wakefield (Springer, 2016).