COUVITHPHI023

Parution 22/11/19

153 x 230 mm, 320 p.

ISBN 978-2-490350-00-1

25 €

Des êtres matériels

Peter van Inwagen

 

Traduit de l'anglais (EUA) par Pierre-Alexandre Miot. Préface de Jean-Pascal Anfray

Ouvrage traduit avec le concours du CNL.

Des Êtres matériels est un ouvrage majeur de la métaphysique contemporaine, qui traite de l’existence des objets, à travers la question de la composition :

À quelles conditions plusieurs choses en composent-elles une autre ? Or il existe deux réponses extrêmes et opposées qui consistent à soutenir ou bien qu’il n’y a 

jamais aucun objet résultant de la composition (le « nihilisme méréologique ») ou bien que n’importe

quelle pluralité d’éléments compose un autre objet (l’« universalisme méréologique intégral »). Face à ces deux positions extrêmes qu’il rejette, Peter van Inwagen défend à son tour une thèse tout aussi paradoxale, qu’il nomme

la « Thèse du Refus » : 

les objets matériels, en toute rigueur, n’existent pas, sauf s’ils composent l’activité d’un être vivant. C’est donc à l’examen de cette thèse surprenante, de sa justification et de ses conséquences philosophiques que se consacre ce traité métaphysique sur la composition.

icone du meme auteur.png
Peter Van Inwagen_edited.png

Peter van Inwagen 

 est un philosophe américain. Il enseigne actuellement la métaphysique et la philosophie de la religion à l’université de Notre-Dame, dans l’Indiana. Considéré comme l’un des métaphysiciens contemporains les plus éminents, il a notamment publié La Métaphysique (Ithaque, 2017), Essai sur le libre arbitre (Vrin, 2017), ainsi que The Problem of Evil (Oxord, 2006).

jean Pascal Anfray.jpeg

Jean-Pascal Anfray

est maître de conférences en philosophie à l’École normale supérieure. Il a publié Qu’est-ce que la nécessité ? (Vrin, 2009).