COUVITHPHI023

Parution 22/11/19

153 x 230 mm, 320 p.

ISBN 978-2-490350-00-1

25 €

Des êtres matériels

Peter van Inwagen

 

Traduit de l'anglais (EUA) par Pierre-Alexandre Miot. Préface de Jean-Pascal Anfray

Ouvrage traduit avec le concours du CNL.

Des Êtres matériels est un ouvrage majeur de la métaphysique contemporaine, qui traite de l’existence des objets, à travers la question de la composition :

À quelles conditions plusieurs choses en composent-elles une autre ? Or il existe deux réponses extrêmes et opposées qui consistent à soutenir ou bien qu’il n’y a 

jamais aucun objet résultant de la composition (le « nihilisme méréologique ») ou bien que n’importe

quelle pluralité d’éléments compose un autre objet (l’« universalisme méréologique intégral »). Face à ces deux positions extrêmes qu’il rejette, Peter van Inwagen défend à son tour une thèse tout aussi paradoxale, qu’il nomme

la « Thèse du Refus » : 

les objets matériels, en toute rigueur, n’existent pas, sauf s’ils composent l’activité d’un être vivant. C’est donc à l’examen de cette thèse surprenante, de sa justification et de ses conséquences philosophiques que se consacre ce traité métaphysique sur la composition.

Peter van Inwagen 

 est un philosophe américain. Il enseigne actuellement la métaphysique et la philosophie de la religion à l’université de Notre-Dame, dans l’Indiana. Considéré comme l’un des métaphysiciens contemporains les plus éminents, il a notamment publié La Métaphysique (Ithaque, 2017), Essai sur le libre arbitre (Vrin, 2017), ainsi que The Problem of Evil (Oxord, 2006).

Jean-Pascal Anfray

est maître de conférences en philosophie à l’École normale supérieure. Il a publié Qu’est-ce que la nécessité ? (Vrin, 2009).

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black