Parution le 18/06/2012
153 x 220 mm, 326
p.

Index, bibliographie

ISBN   978-2-916120-07-2

28,40 €

Essais sur « La Mère morte »

et l’œuvre d'André Green

Sous la direction de Gregorio Kohon

Avec les contributions de Martin S. Bergmann, Christopher Bollas, Thomas Ogden, Michael Parsons, Arnold H. Modell, Jed Sekoff, André Lussier, Adam Phillips, Rosine Jozef Perelberg et André Green.

Préface à l’édition anglaise R. H. Etchegoyen. Préface à l’édition française par Fernando Urribarri. 
Traduit de l’anglais par Ana de Staal et Andrew Weller

Ce recueil d’essais reprend la thématique proposée par André Green dans “La Mère morte”, l’un de ses articles les plus importants, écrit en 1980 et paru l’année suivante dans Narcissisme de vie et narcissisme de mort. Tout en donnant à voir l’enjeu historique qu’a constitué, et que constitue encore la pensée d’André Green à l’intérieur du mouvement psychanalytique international, cet ouvrage s’attache plus particulièrement à articuler le concept de mère morte à d’autres thèmes cliniques majeurs, tels que la réalité psychique, les cas-limites, 

les passions et l’identification. 
Le concept de mère morte met au jour un phénomène clinique, parfois difficile à identifier, mais souvent présent chez un grand nombre de patients. Il décrit un processus dans lequel l’image d’une mère vivante et aimante se transforme en une figure lointaine, en un parent mort, atone, quasi inanimé. En fait, si la mère demeure bien en vie, elle est “psychiquement morte” pour l'enfant. Cette relation asséchée provoque chez l’enfant un état dépressif qui l’accompagnera jusque dans sa vie 

adulte, la perte du sens même de la vie se succédant à l’expérience de la perte de l'amour maternel. Les Essais sur “La Mère morte” et l'œuvre d'André Green réunissent des textes signés par d'éminents psychanalystes de l’école anglo saxonne contemporaine : 
Martin S. Bergmann, Christopher Bollas, Thomas Ogden, Michael Parsons, Arnold H. Modell, Jed Sekoff, André Lussier, Adam Phillips, Rosine Jozef Perelberg et Gregorio Kohon. Ils sont précédés d'un long entretien de Gregorio Kohon avec André Green.

Ouvrage traduit avec le concours du CNL.

Gregorio Kohon

est psychanalyste, membre de la British Psycho-Analytical Society.

 

The British School of Psychoanalysis: The Independent Tradition a été publié sous sa direction, en 1986.

Il est également l'auteur de 

No Lost Certainties to be Recovered,
et co-auteur, avec André Green, de Love and Its Vicissitudes,
paru chez Routledge en 2005.

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black
ITHPSY005