Parution le 20/04/ 2012
153 x 220 mm,168
p.

Index, bibliographie

ISBN  978-2-916120-23-2

20,29 €

Du signe au discours

Psychanalyse et théories du langage

André Green

Préface de Fernando Urribarri

Les recherches d’André Green témoignent d’une attention constante portée à la question du langage en psychanalyse. C’est là une des caractéristiques les plus remarquables de son œuvre, mais sans doute aussi la moins connue. Du signe au discours met maintenant en évidence les principaux jalons de sa réflexion sur ce thème durant ces quinze dernières années. Si Green mobilise ici les apports des théories du langage et sollicite

notamment les travaux de Hagège, Culioli, Halliday, Austin ou Peirce, il soutient avant tout la spécificité de la position psychanalytique et propose un modèle original des rapports entre psychanalyse et langage, en défendant la singularité du discours au sein du cadre analytique. Privilégiant une conception complexe, à la fois intrapsychique et intersubjective, du 

processus de création et de destruction

du sens en séance, il explicite les impasses dues au réductionnisme du modèle lacanien, insiste sur l’hétérogénéité de la signification en psychanalyse, fait valoir la dimension de l’affect dans le discours analytique, et montre, enfin, comment seule une théorie de la représentation généralisée peut répondre aux problèmes soulevés par la pratique et la théorie de la psychanalyse contemporaine.

André Green (1927-2012),

psychiatre et psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris et membre d'honneur de la Société psychanalytique britannique, fut l'une des plus éminentes figures du mouvement psychanalytique contemporain, tant pour ses recherches théoriques et cliniques que pour son rôle au sein des institutions. 

Il a été directeur de l’Institut de psychanalyse de Paris, professeur à la Freud Memorial Chair au University College de Londres,
vice-président de l’Association psychanalytique internationale (API), professeur honoraire de l'université de Buenos Aires et membre de l'Académie de sciences humaines de Moscou. En 2007, il a reçu la plus haute récompense décernée par l’API, The Outstanding Scientific Achievement Award. 

Certains de ses travaux, tels 
Narcissisme de vie, narcissisme de mort (1983), La Folie privée (1990) ou Le Travail du négatif (1993), constituent désormais des classiques de la littérature psychanalytique.

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black