Parution le 12/10/ 2012
153 x 220 mm, 256
p.

Index, bibliographie

ISBN   978-2-916120-25-6

22 €

La Clinique psychanalytique contemporaine

André Green

Préface de Fernando Urribarri. Textes établis par Litza G.-Green.

“Durant les dernières décennies, la clinique psychanalytique a vu son principal centre d’intérêt se déplacer des névroses dites classiques aux troubles des personnalités limites. Ce changement a été accompagné d’un désintérêt pour la sexualité au profit du fonctionnement du moi ou des relations d’objet. En fait, ni les troubles du moi, ni les relations d’objet régressives ne devraient être séparés de la sexualité et de ses vicissitudes.” – écrit  André Green
C’est au printemps 2010 qu’André Green entreprend la composition de cet ouvrage dans le souhait de revenir sur les 

principaux axes de la pratique psychanalytique. Visant à refonder théoriquement la clinique, Green revisite les socles mêmes de la méthode analytique. Il y trace une nouvelle cartographie du champ psychanalytique, désormais redéfini par la prédominance des structures non névrotiques. Après le modèle technique freudien centré sur la notion de transfert, et le modèle post-freudien privilégiant le contre-transfert (ou le “désir de l’analyste”), l’auteur propose une pensée clinique contemporaine instruite par le cadre analytique et ses variations, en 

introduisant notamment le concept de cadre interne de l’analyste. Dans cette perspective novatrice, Green distingue les mythes d’avec les réalités du processus analytique, interroge l’extension du concept de contre-transfert, réévalue les articulations techniques de l’interprétation et de la construction, reformule les relations entre répétition, souvenir et élaboration. Ce volume se clôt par trois essais sur les fonctionnements aux limites de l’analysabilité, dont la remarquable étude théorico-clinique : “ La sexualité dans les structures non névrotiques ”.

André Green (1927-2012),

psychiatre et psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris et membre d'honneur de la Société psychanalytique britannique, fut l'une des plus éminentes figures du mouvement psychanalytique contemporain, tant pour ses recherches théoriques et cliniques que pour son rôle au sein des institutions. 

Il a été directeur de l’Institut de psychanalyse de Paris, professeur à la Freud Memorial Chair au University College de Londres,
vice-président de l’Association psychanalytique internationale (API), professeur honoraire de l'université de Buenos Aires et membre de l'Académie de sciences humaines de Moscou. En 2007,
il a reçu la plus haute récompense décernée par l’API, The Outstanding Scientific Achievement Award. 

Certains de ses travaux, tels 
Narcissisme de vie, narcissisme de mort (1983), La Folie privée (1990) ou Le Travail du négatif (1993), constituent désormais des classiques de la littérature psychanalytique.

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black