Parution le 20/10/ 2014
153 x 220 mm, 144
p.

Index, bibliographie

ISBN 978-2-916120-47-8

24 €

Dire et devenir

Une exploration des effets de langage dans la temporalité de l’analyse

Maurice Dayan

“Chacun s’accroche à ce qu’il croit être
– écrit Dayan – bien qu’en fait il ne cesse de devenir, à la fois à distance et à proximité de son propre inconscient. Mais la passion narcissique, si répandue soit-elle chez les adultes (sous des formes naïves ou rationalisées), n’est évidemment pas étrangère à l’infantile inconscient, source de toute croyance en la pérennité de soi. Ce narcissisme secondaire, retiré aux objets perdus ou abandonnés, est le dernier témoin des amours et des haines enfantines, dont la trace est la trame du refoulé oublié.”

L’analyse est tout entière effet de
 

l’autre : non au sens où elle serait faite par un autre, mais à raison de l’autre-chose qui divise intérieurement le diseur, ainsi que son interlocuteur. Que fait le dire en regard de cet autre inconnu avec quoi chacun se débat au travers de ses choix, de ses contraintes, de sa folie ? Que produisent ces actes de langage inédits dans un devenir singulier ?
À la faveur d’observations cliniques d’étendue et de portée variées, ces interrogations reviennent sous maints aspects qui concernent tant le désir et la

puissance de rêver que la quête de limites, le changement sous l’égide du  

transfert et l’inéluctable angoisse.

Le devenir psychique, c’est ce dont nul ne décide.Ce qu’induit le dire, dans le procès incessant qui déporte l’être parlant, ce sont des inflexions de ce devenir même, dont on ne sort qu’au gré du fantasme – et non des modifications d’un sujet substantiel qui tel qu’en lui-même se maintiendrait.

C’est ainsi qu’on peut penser tant les mises en demeure paralysantes, 
signifiées par les traumas précoces,
que la fécondité de certaine reprises favorisées par les actes d’interprétation.

Maurice Dayan,

professeur émérite de psychopathologie, a enseigné successivement dans quatre universités, en particulier à Paris VII – Denis Diderot, où il a été directeur du Laboratoire de psychanalyse (1995-2000).

 

Il a publié une grande quantité d’articles et d’essais, ainsi que des ouvrages dont L’Arbre des styles (1980), Inconscient et réalité (1985), Les Relations au réel dans la psychose (1985). Il est psychanalyste à Paris.

© 2016 - Tous droits réservés. 

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Instagram Basic Black
ITHPSY019